Vide-Grenier 20/07/2014

Record de participants

Dimanche 20 juillet 2014 avait lieu le Vide-Grenier d Comité des Fêtes de Vignats sur le parking de la salle polyvalente.

30 exposants s'étaient déplacés pour exposer et vendre bibelots, jouets et vêtements...

Le midi, les membres du Comité proposaient sandwiches, chips et gâteaux pour le bonheur de tous. Karine quant à elle vendait des Barbes à papa pour le bonheur des petits et des grands.

Jacques Trémauville, Président du Comité des Fêtes de Vignats, était satisfait du nombre d'exposants, tout comme Kévin Dewaële, Maire.

Vide-GrenierImg 2508Img 2509Img 2501Img 2499Img 2503

Article Ouest France

Le vide-greniers du comité des fêtes a vu plus de stands 

Dimanche, le comité des fêtes a proposé son traditionnel vide-greniers sur le vaste parking aux abords de la salle des fêtes. Une occasion d'échanges entre ceux qui veulent se débarrasser d'objets devenus inutiles et ceux qui cherchent, tout en flânant, à les acheter à moindre coût.

Malheureusement pour les organisateurs et les participants, cette année, les parasols n'auront pas servi qu'à protéger les exposants du soleil ; ils ont surtout été bien utiles pour les abriter des petites ondées qui ont parsemé la journée. « C'est bien dommage, reconnaît le président Jacques Tremauville, car pour cette nouvelle édition avec 40 exposants, nous avions réussi à en avoir dix de plus que l'an dernier. »

Soutien à Sandrine (Article Ouest France)

    Corinne tient un stand pour venir en aide à sa soeur Sandrine 

L'initiative

Dimanche, le stand tenu par Corinne Perroche, au vide-greniers organisé par le comité des fêtes, attirait irrésistiblement les visiteurs. La jeune femme, habitante de Vignats, n'était pas là pour vendre à son profit mais pour une cause qui la touche de près : aider sa soeur Sandrine Chatelet, âgée de 42 ans, résidant à Argences. « Elle a été amputée d'une jambe, fin février, et depuis, toute la famille s'est mobilisée pour lui venir en aide financièrement et lui permettre d'acquérir un véhicule adapté et également de faire aménager sa salle de bains. »

Toute la famille va alors décider de créer ensemble une association qui portera le nom de leur projet : Une p'tite canette pour Sandrine. « On récolte des canettes en ferraille et des boîtes de conserve et, ensuite, on les revend chez des récupérateurs et recycleurs de métaux. »

Et comme les petits ruisseaux font les grandes rivières, l'association créée en mars 2014 récolte un à un le moindre objet utile à sa quête. « On a déjà 500 € », avance fièrement Corinne.

Détermination

Mais pour obtenir 1 kg de ferraille, il faut pas moins de 25 canettes et pour récolter 110 €, il faut pas moins d'une tonne de ferraille : on imagine aisément tout le chemin qui reste à parcourir. « Déjà, pour la salle de bains, il faut environ 5 000 ... », avance Corinne.

Mais rien qu'à voir la détermination non seulement de la maman, des soeurs mais aussi des neveux et nièces de Corinne, on ne doute pas que leur objectif finira par être atteint et que, bientôt, Sandrine verra un peu de confort venir faciliter sa vie.

Il est possible de déposer canettes ou boîtes de conserve chez Corinne Perroche, à Vignats ou à Cléville (près d'Argences, deux adresses possibles : 99, rue de la Demi-lune ou au siège de l'association : 118, chemin de l'église).

 

http://www.ouest-france.fr/corinne-tient-un-stand-pour-venir-en-aide-sa-soeur-sandrine-2719827